Contemplation de la matière et du néant

"Je peins et je sculpte le monde de l’invisible, celui des forces, des énergies qui nous rassemblent et nous connectent les uns aux autres, à notre nature profonde et à toutes choses dans l’univers. Mes sculptures et mes tableaux sont des espaces ouverts, des fenêtres sur notre monde, des No man's land aux horizons infinis. L’art est un langage universel. L' œuvre doit dégager autour d’elle un champ d’énergie et la puissance magnétique de ses couleurs et de ses formes influence nos émotions. Ma technique repose sur la recherche d'une forme d'harmonie visuelle et esthétique, celle que l'on retrouve en contemplant le Nature et dans toutes toutes ses créations.

L’œuvre d'art est le jaillissement direct de la vie.  Sans l'Art, L’homme perd toute sa dimension et tous ses repères. J'attends de mes créations une puissance magnétique,  fantomatique et une forme d'esthétique transcendantale. La couleur nous renvoie au plus profond de nous-même, comme le champ vibratoire d'une note de musique.

La nature et le silence qui m'entourent sont mes principales sources d'inspiration.

Mon travail est axé principalement sur la notion d'équilibre entre: «le Lâcher prise et le besoin de contrôle». La plupart du temps, au commencement d'un tableau, je ne m'accorde aucune règle. Sur une toile blanche, de manière gestuelle et spontanée avec les couleurs dont je dispose sous la main et au moyen d'outils pris au hasard dans l'atelier, je peins à l'huile ou à l'acrylique des formes abstraites avec lesquelles j'improvise. Ainsi je sculpte la matière par des mouvements rapides et incontrôlés. Il en résulte une multitude de tracés aux couleurs variées et au final une épaisseur par superposition de couche de peinture. Je donne libre cours à toutes imperfections et accidents sur la toile. Ce sont des imprévus qui m’échappent totalement et dont je me sers pour construire l'oeuvre. Parfois j'éprouve le besoin de travailler avec une seule couleur afin de capter sa propre fréquence vibratoire.

La deuxième étape dans le processus de création consiste à prendre le contrôle de l'oeuvre en imaginant et en créant des formes totalement aléatoires mais disposées de manière précise et réfléchie dans l'espace. Ce processus consiste à sculpter des formes et des reliefs directement sur la toile au moyen d'un mortier projeté sur la surface. Ce procédé est lent et méticuleux car il consiste à détruire l'oeuvre pour la faire renaître. Par la matière sculptée et enduite sur la surface peinte de la toile, j’obtiens une œuvre en trois dimensions. Dans sa finalité, J'attends qu'il se dégage une puissance magnétique et avant tout, un esthétisme dans l'harmonie des formes et des couleurs afin d'atteindre toute forme de transcendance.

VGild